1 rue Lavoisier

57190, Florange

}

Lun - Sam 9.00 - 18.00

Fermé le dimanche

Contactez-Nous

09 87 50 78 17

Un enduit Bio ça existe ? 

Saviez-vous que la façade de votre habitation peut être écologique, sans produit nocif tout en respectant l’environnement !

Oui, plusieurs types d’enduits dit “naturels” sont employés dans les travaux de rénovation et de ravalement de façade.

C’est ce que nous allons voir au cours de cet article.

 

3 types d’enduits naturels :

 

Tout d’abord, voyons qu’est-ce que l’enduit naturel. 

L’enduit naturel est aussi appelé “enduit traditionnel”. 

Cet enduit est utilisé depuis bien longtemps étant donné sa composition naturelle. 

Les façadiers des générations précédentes avaient un usage quasi-inexistant de produits chimiques et nocifs.

La composition de l’enduit naturel est simple : 

  • Le Liant : élément principal de l’enduit (chaux, terre d’argile…) 
  • L’agrégat : élément donnant la couleur ou la texture de l’enduit final (sables, pigments).

Aujourd’hui, on constate qu’il y a un regain d’intérêt pour l’enduit naturel. 

Celui-ci est convoité lors des travaux de construction écologiques, ou pour le ravalement de façade traditionnel.

 Enduits au plâtre :

Le plâtre est un élément naturel lorsqu’il contient du gypse (sulfate hydraté de calcium).

Il est utilisé de manière générale pour enduire les murs intérieurs dans la réalisation de travaux écologiques et de rénovations.

Mais de nos jours, l’exploitation des gisements de gypse n’est pas bonne pour l’environnement, cette dernière doit être souvent substituée par du “plâtre de synthèse”. 

 

Enduits à la chaux :

L’enduit à la chaux est composé de chaux hydraulique ou aérienne. 

Ce sont les deux types de chaux les plus utilisées par les façadiers. 

L’application de chaux hydraulique se fait beaucoup sur les murs extérieurs en béton brut, en pierre et en brique. 

Elle isole les murs contre les intempéries et gomme les aspérités, mais son temps de séchage peut être long.

Quant à la chaux aérienne, elle est aussi utilisée pour les mêmes fonctions que son homologue, sauf que celle-ci sèche plus rapidement au contact de l’air. 

La chaux, sert pour la réalisation d’enduit traditionnel sur support externe, comme interne (enduit de finition, décoration). 

Le “stuc” qui est un enduit à base de chaux et de poudre de marbre et très manipulé pour les finitions intérieures.

Tout comme le “tedlek”, un enduit à base de chaux aérienne et de cire blanche, qui est plus exploité dans les pièces humides ou juste pour la décoration.

 

Enduits à la terre :

 

L’enduit à la terre fut un des premiers enduits employés dans le monde de la façade. 

Une technique ancestrale, qui revient au goût du jour pour les écoconstructions. 

L’enduit à base d’argile est bien souvent le plus utilisé. 

Celui-ci détient la capacité d’emmagasiner la chaleur et de la restituer lorsqu’il fait froid.

De plus, cet enduit à des propriétés d’isolation acoustique remarquable.

Réaliser vos travaux de façade tout en respectant l’environnement, en utilisant des produits naturels ainsi que des méthodes traditionnelles, c’est possible !